Li Mohon

Historique :

L’ASBL « Foyer Li Mohon » a été agréée, en 1967, par l’Administration de l’Aide à la Jeunesse comme service résidentiel pouvant accueillir 16 mineurs.  Le foyer, situé dans un premier temps à Beausaint, a déménagé à Lignières en 1978.

 

Au fil du temps, il a plus orienté son travail vers la réinsertion familiale et l’accompagnement de mineurs en logement autonome.  En 1991, année du nouveau décret de l’Aide à la Jeunesse, l’encadrement « extra-muros » représentait la majorité des prises en charge.

 

En 1999, l’ASBL décidait la scission de ses activités en deux branches : d’une part, le service  Aide à la Jeunesse  géré par une nouvelle ASBL appelée « Foyer Li Mohon AAJ » et, d’autre part, l’ASBL « Foyer Li Mohon » pour le volet location d’appartements sociaux.

 

La même année, l’ASBL « Foyer Li Mohon  AAJ » déposait une demande d’agrément pour devenir un Service d’Aide et d’Intervention Éducative (SAIE).  Un changement de cap important au niveau pédagogique s’opérait alors : l’arrêt de l’hébergement pour se convertir en un service intervenant exclusivement dans le milieu familial.

 

L’ASBL « Foyer Li Mohon AAJ » recevait, en 2002, l'agrément du Ministère de la Communauté française,  secteur de l'Aide à la Jeunesse en tant que SAIE de 24 situations.

 

En 2004, l’Assemblée Générale a décidé la refonte de ses statuts et l’association a pris le nom de « Li Mohon  AAJ ».

 

En 2012, de nouvelles normes imposent au service de passer à 26 situations.

 

Avec le décret du 18 janvier 2018 portant le code de la prévention, de l’aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse les SAIE sont rebaptisés SAse (Service d’accompagnement avec une mission socio-éducative). Fin 2018, l’ASBL

acquiert un bâtiment à Marche-en-Famenne pour y installer ses nouveaux locaux.

 

Missions

Accompagnement en famille

mission


Suivi en logement autonome


suivi logement autonome

Moyens

Mettre 11 temps plein à la place de 10,5

 

moyens


Travail en réseau

Le travail en réseau fait partie intégrante de notre pratique de terrain.

·        Le réseau[1]est défini comme « un système de liaisons entre personnes formant un ensemble. »[2]Ce sont des personnes en interaction et reliées entre elles par des relations non équivalentes.  Il peut être envisagé tant sur le plan individuel (jeune) que sur le plan collectif (famille).  Les schémas d'interaction entre les personnes se développent dans de nombreuses directions, sans obligatoirement être hiérarchisés.  « Le travailleur social doit donc avoir à l'esprit l'ensemble du contexte social du client, parents, amis, voisins, collègues, professionnels des écoles, des hôpitaux, etc... qui comptent pour la famille et l'individu »[3].

 

« L'équipe des intervenants mobilise tous ceux qui sont susceptibles d'apporter à une famille une aide et un appui à la fois réel et durable. »[4]

L’équipe

 

Le service Li Mohon est composé d’une équipe comprenant : secrétaire, coordinateur, directeur et une équipe pédagogique pluridisciplinaire où chacun travaille en tant qu'intervenant familial.

 

Les ressources humaines sont gérées dans une démarche délégative et participative.

Délégative : se caractérise par la responsabilisation et la motivation des intervenants dans le respect d’une certaine liberté d'action.

Participative : se caractérisepar la prise en compte des attentes et aspirations des intervenants (co-construction).



[1]              Callon M., Éléments pour une sociologie de la traduction. L’année sociologique, 1986.

[2]              Dictionnaire de la Sociologie (Le Robert, Seuil) 1999, p. 452.

[3]              Traces de Faires (Revue de Pratique de l’Institutionnel) N° 4, 1987, p. 7.

[4]              Dictionnaire clinique des thérapies familiales systémiques (ESF), 1988, p. 394.